Que faire en cas de problème suspension

Que faire en cas de problème suspension ?

Le système de suspension rend la conduite confortable en absorbant les chocs et les vibrations qui se produisent sur la route. Lorsque celui-ci présente une défaillance, la voiture se comporte anormalement. Les impacts se font vivement ressentir dans l’habitacle lorsqu’on roule sur une bosse ou un nid de poule. La voiture devient difficile à manœuvrer. D’autres pièces du véhicule se détériorent. Dans ce cas, le diagnostic de suspension défectueuse s’impose. Les garagistes qualifiés peuvent vous aider à faire un diagnostic complet de votre système de suspension. Vous pouvez comparez les prix des garagistes en temps réel pour le diagnostic de votre système de suspension sur ce site www.mecagoo.com

Le rôle du système de suspension automobile

Prenons une voiture miniature d’enfant. Un jouet qui ne comporte pas d’amortisseur. Lorsque l’une de roue (roue arrière droite par exemple) monte sur une bosse, une autre roue se suspend dans l’air (soit l’autre roue arrière, soit la roue avant droite). On voit également que le corps de la voiture suit la moindre oscillation des pneus. Si les vraies voitures se comportent comme ça, c’est la catastrophe lors des passages sur une route cahoteuse. Ce sera l’inconfort total dans l’habitacle. La voiture risquera également de ne pas avancer lorsque les roues motrices se suspendent.

Le rôle du système de suspension est de corriger ce défaut. Il assure la stabilité du châssis en le gardant bien horizontalement, quelle que soit la variation de la hauteur des roues. Il absorbe les chocs et les vibrations subis à cause des irrégularités de la route. Et il permet de garder les quatre roues au sol, quelle que soit la contrainte subie par l’une ou quelques-unes d’entre elles.

Les précautions à prendre avec la suspension

Le système de suspension automobile doit être contrôlé tous les 20 000 km. L’amortisseur, qui est une des parties importantes de la suspension, doivent être changés tous les 80 000 km. D’autres pièces comme les triangles de suspension et les biellettes de barre stabilisatrice doivent être également contrôlé lors d’un diagnostic suspension défectueuse.

Pour votre confort et votre sécurité, il faut faire contrôler la suspension à la moindre apparition d’anomalie. Le garagiste ne vérifie pas seulement les pièces usées ou cassées. Il inspecte les éléments déformés. Il contrôle s’il y a de mauvaises fixations (desserrée ou trop serrée) entre les composants reliés entre eux. Il examine s’il y a de jeu ou de grippage dans les éléments mobiles.

Lorsque la défaillance est détectée, le remplacement et l’entretien s’imposent. Toutes les réparations et les changements de pièces doivent être effectués par un professionnel.

Les symptômes de la défaillance de suspension

De nombreux signes peuvent vous indiquer qu’il y un problème de suspension. Voici une liste non exhaustive des symptômes d’une suspension hors service.

  • Perte de tenue de route : la voiture est instable lors des virages, des rebondissements sont ressentis à l’intérieur sur les routes irrégulières.
  • Problème au freinage: la distance de freinage de la voiture devient plus longue, la caisse s’affaisse lorsqu’on freine.
  • Anomalies au niveau de la direction : la voiture est plus difficile à contrôler en virage, la trajectoire du virage prend une courbe anormale, la caisse se tangue en virage serré.
  • Claquement des amortisseurs lors de passage sur les bosses ou les trous.
  • Risque d’aquaplanage : la voiture glisse sur la route en cas de jour de pluie.
  • Fuite d’huile au niveau de l’amortisseur.
  • Usures anormales des roues.